Zoom sur les problèmes financiers de l’entreprise

difficultés financières

Pouvoir créer sa propre entreprise n’est pas donné à tout le monde. Cela exige en effet des investissements non seulement sur le plan financier mais aussi sur le plan personnel. Des sacrifices sont parfois nécessaires pour le développement de votre entreprise. Cependant, il peut arriver que votre société rencontre des difficultés se rapportant à l’aspect financier comme les retards de paiements par exemple. Il se peut aussi que certaines situations menacent la rentabilité de votre entreprise. Ce genre de situation constitue une véritable épreuve pour l’entreprise. Il vous faut alors faire face à ces problèmes avec professionnalisme et dans le plus grand sérieux. Trouvez alors toutes les informations qu’il vous faut dans ce qui suit.

Quelle technique adopter pour prévenir les difficultés financières ?

Avant que les problèmes financiers ne surviennent, il est plus que judicieux de les prévenir. En effet, l’anticipation est la meilleure arme pour combattre les difficultés financieres. Pour cela, vous disposez de 3 techniques de préventions qui sont d’ailleurs prévus par la loi : la conciliation,  le mandant ad hoc ainsi que la sauvegarde. La conciliation vous permet, avant qu’une quelconque procédure collective ne soit engagée, de négocier auprès de vos créanciers, de vos fournisseurs ou auprès de l’administration. La sauvegarde, quant à elle, vous permet, à travers le plan de sauvegarde,  d’effectuer une restructuration de votre entreprise en ce qui concerne votre stratégie. Ceci-dit, vous pouvez vous faire accompagner par un avocat spécialisé lorsque vous optez pour cette technique. La troisième technique de prévention de la difficulté financière que la loi met à votre disposition est le mandat ad hoc. Sachez alors que ce dernier permet à vous dirigeant d’effectuer une demande pour résoudre vos problèmes financiers avant toute procédure judiciaire. Et cela, dans la confidentialité totale. Il est aussi nécessaire ici d’avoir un bon avocat pour vous aider dans la rédaction de la demande.

Que faire face à des difficultés ne pouvant pas être redressées ?

Si les mesures et techniques de prévention n’ont pas porté leur fruit il est temps pour vous de gérer la difficulté financière de votre société. Sachez alors qu’il vous faut une bonne organisation afin de procéder comme il le faut. Votre entreprise doit en effet se déclarer en cessation de paiements, et vous avez un délai de 45 jours pour le faire. Autrement, vous subirez des sanctions. Le dépôt de bilan doit aussi passer par la liquidation judiciaire effectuée en bonne et due forme pour ne pas vous pénaliser en tant que gérant. En effet, si le dépôt de bilan ne se fait pas suivant la procédure en vigueur, vous risquez de faire l’objet d’une interdiction de gérer par exemple. Ainsi, l’aide d’un avocat est plus que la bienvenue pour mieux gérer les difficultés financières de votre entreprise.