10 gestes simples pour préparer sa maison pour l’hiver

Effets de l’hiver sur votre revêtement

Avec l’arrivée imminente de l’automne, les belles journées se feront bientôt de plus en plus rares. La baisse graduelle du mercure sonne aussi l’heure de préparer adéquatement sa maison pour l’hiver, afin qu’elle n’en subisse le moins de contrecoups possible. Donc, si vous voulez profiter à fond de ces derniers chauds rayons de soleil, voici quelques astuces pour maximiser votre efficacité et déjouer facilement les effets de la saison froide sur votre demeure.

À l’extérieur

  • Lavez les fenêtres. C’est presqu’un automatisme de le faire au printemps, mais la quantité de lumière supplémentaire dont vous pourrez bénéficier sera la bienvenue lors des journées les plus courtes. Si vous le désirez, vous pourriez jouir d’encore plus de luminosité naturelle en retirant les moustiquaires des fenêtres qui resteront sans doute fermées.
  • Videz la conduite d’eau extérieure. Pour ce faire, fermez la valve du conduit extérieur d’eau, puis ouvrez le robinet extérieur pour vider le tuyau. De cette façon, l’eau sera entièrement évacuée et ne pourra pas faire éclater le tuyau en gelant.
  • Vérifiez l’état du grillage des prises d’air et de la hotte de cuisine. L’hiver est rude pour tous, même les petits animaux indésirables. En vous assurant de l’étanchéité des grillages, vous les empêcherez de se réfugier chez vous quand le froid arrivera.
  • Nettoyez les gouttières. Une fois que toutes les feuilles sont tombées, prenez bien soin d’enlever celles qui se sont logées dans vos gouttières. Vous pouvez vous aider d’un boyau d’arrosage qui pourrait aussi vous être utile à repérer de possibles fuites.
  • Vérifiez l’état de votre cheminée. Inspectez la tête, le capuchon et le pare-étincelles avant de faire ramoner cette dernière. Les effets de l’hiver sur votre revêtement de maçonnerie de cheminée pourraient aussi faire en sorte qu’elle soit fragilisée.

À l’intérieur

  • Nettoyez les plinthes électriques. Vous éviterez ainsi les mauvaises odeurs qui pourraient se présenter lorsqu’elles reprendront du service. Si vous chauffez à l’air pulsé, pensez à nettoyer les filtres de votre fournaise.
  • Nettoyez l’entrée d’air du ventilateur de la salle de bains. Si votre maison n’est pas équipée d’un échangeur d’air, n’hésitez pas à le faire fonctionner abondamment durant la saison hivernale. Il pourra vous assurer un apport intéressant d’air frais à l’intérieur.
  • Vérifiez l’état des coupe-froid des portes. N’hésitez pas à changer ceux qui sont fissurés ou secs. Vous pouvez aussi enduire de gelée de pétrole ceux en caoutchouc ou en vinyle. Ils seront encore plus étanches.
  • Songez à isoler les fenêtres. Dans certains cas, l’ajout d’une pellicule de plastique réduira fortement les infiltrations d’air froid, tout en augmentant d’environ 50% l’isolation du vitrage. Cette technique peut donc faire économiser sur les frais de chauffage en plus de contribuer à votre confort.
  • Isolez vos tuyaux d’eau chaude. Si votre tuyauterie passe dans des endroits frais de votre maison, recouvrez-les avec des tubes de styromousse qui les protègeront du gel. Si votre chauffe-eau est lui aussi en zone vulnérable, vous pouvez aussi le recouvrir d’une capote isolante.

 

Alors au travail ! une fois cette liste complétée, il ne vous restera plus qu’à jouir des dernières belles journées, en toute tranquillité. Vous retrouverez votre maison dans un état impeccable le printemps venu, tout en ayant passé un hiver confortable.