Plan épargne logement

Connu sous le sigle PEL, le plan d’épargne logement est une épargne bloquée. Avant 2018, il vous permettait de bénéficier d’une prime d’État et ses intérêts étaient exonérés d’impôt sur le revenu. Aujourd’hui, c’est tout à fait le contraire. La rémunération des nouveaux PEL, qui est de 1 %,est entièrement fiscalisée et ne vous permet plus de bénéficier de la prime d’État. Néanmoins, ce dispositif reste une solution efficace si vous souhaitez investir dans l’immobilier. En effet, il vous offre l’opportunité d’obtenir un prêt immobilier et de générer des intérêts. Alors, si vous avez un projet de grande envergure comme acheter une maison, un appartement ou un logement, pensez à ouvrir un compte PEL auprès de l’établissement bancaire de votre choix pour atteindre cet objectif.

Comment et pourquoi ouvrir un compte Plan Épargne Logement

Le plan épargne logement est un compte bancaire réglementé. Vous pouvez le tenir jusqu’à 15 ans. À partir d’une durée d’épargne de 4 ans, ce moyen de placement vous permet de demander un prêt épargne logement en vue d’acquérir une résidence principale. En contrepartie, vous devez tout au moins verser 225 € à l’ouverture du compte. Vous êtes aussi obligé d’alimenter ce dernier d’un montant minimum de 540 € par an que vous pouvez répartir mensuellement, par trimestre ou par semestre, selon votre possibilité. Sachez toutefois que les versements sont limités à 61 200 €. Par ailleurs, tout retrait partiel entraîne la clôture du PEL. Et une rupture volontaire avant 2 ans est pénalisante.

Pour quel intérêt épargner entre 4 et 10 ans

À titre d’information, la durée minimale de suscription d’un plan épargne logement est de 4 ans. Vous constaterez cette échéance dans le document que la banque vous fera signer à l’ouverture du compte. Une fois que ces quatre années sont passées, le PEL peut être prorogé automatiquement d’année en année jusqu’à une durée maximale de 10 ans. La banque vous en informera un mois avant. Cependant, vous pourrez refuser cette prorogation. Pour cela, il va falloir que vous notifiiez votre décision à votre banquier au plus tard 5 jours ouvrés avant la date prévue.

Pendant la phase d’épargne entre 4 et 10 ans, le PEL peut être clôturé sur votre demande. Il peut également être résilié par la banque au cas où vous n’auriez pas respecté le versement minimal annuel susmentionné.

Il faut savoir que si la fermeture du plan épargne logement intervient avant 2 ans, les rémunérations sont recalculées au taux du CEL en vigueur à la date de clôture. Vos droits à prêts seront perdus et l’éventuel trop-perçu de cotisations sociales prélevées sur la base des intérêts au taux du PEL sera restitué.Par contre, vous bénéficierez du taux contractuel du PEL et des droits à prêts si vous arrivez à conserver votre compte plus de 3 ans.