Organisation de voyages en avion, tout un art

L’intérêt des voyages en avion s’accroît à mesure que la destination s’éloigne. Seulement, il n’est pas toujours évident de gérer le transport aérien des clients-voyageurs. Entre réserver un nombre déterminé de places et louer un appareil, tout prendre en main soi-même ou faire appel à un intermédiaire, le choix repose sur différents paramètres.

Pour trouver la meilleure solution, plusieurs critères sont à prendre en compte : le lieu de départ et la destination, les contraintes liées à la date du voyage (dans le cadre d’une compétition sportive ou d’un pèlerinage, par exemple). Au cas où les deux villes à relier sont proches d’aéroports où travaillent différentes compagnies, et que la date du déplacement n’est pas figée, il vaut mieux réserver des sièges sur un vol régulier.

Voyages en groupe et vols ponctuels

Les groupes comptant 10 à 40 personnes trouvent facilement preneur, mais il devient difficile de caser un grand groupe, surtout auprès des compagnies nationales. Les transporteurs aériens de moindre envergure s’avèrent souvent plus souples.

Les voyages ponctuels sont relativement aisés, mais il est très important de pouvoir négocier les aspects portant sur l’annulation et le délai de rétrocession. Ainsi, il est essentiel de rester fidèle à ses compagnies partenaires afin de bénéficier de conditions flexibles. Faire partie d’un réseau constitue une autre solution, car d’après Richard Vainopoulos, directeur du réseau TourCom, cette appartenance représente une garantie sur la santé financière d’une agence.

Règlement de litiges

Pour parer aux éventuels problèmes, il est également nécessaire de nouer des partenariats avec des compagnies et brokers fiables. En effet, comme le remarque Richard Vainopoulos, le responsable reste le vendeur du voyage d’après la loi. Il est donc indispensable de travailler avec des professionnels qui sont assurés d’exécuter les règlements en vigueur en Europe.

En effet, les passagers sont couverts dès leur départ jusqu’à leur arrivée dans tout État membre à condition de voyager avec une compagnie européenne. Ainsi, c’est au transporteur aérien et à l’autocariste de résoudre les éventuels litiges. En général, les assurances contractées lors de l’enregistrement chez Atout France en tant qu’organisateur de voyages pourvoient au règlement de ce genre d’incident. Il faut donc rester prudent lorsqu’il s’agit de transporteurs non européens ou de voyages effectués hors d’Europe.