Les principes généraux du métier d’avocat

Cabinet avocat Cannes,

Parmi les métiers juridiques les plus prisés, le métier d’avocat demeure la référence. Qu’il s’agisse d’un conseil ou d’un règlement de contentieux, l’avocat soumet ses connaissances juridiques au service des citoyens, des entreprises ou d’entités publiques. Ils règlent les litiges et préviennent des dangers juridiques qui peuvent éventuellement survenir. Ils travaillent soit dans le cadre des droits des affaires (avocat d’affaires) soit dans le droit fiscal (avocat fiscaliste).  Pour exercer ce métier, il ne suffit pas d’ouvrir un cabinet, d’être doué en droit et d’avoir un statut à cet effet. Il se trouve que le métier est soumis à des principes généraux  régissant son cadre réglementaire et sa déontologie.

Les principes généraux régissant le professionnel lui-même

En premier lieu, l’avocat est tenu de préserver son indépendance. Lorsqu’il représente ses clients il devra leur fournir des conseils impartiaux car comme dans tous services juridiques, il se doit de veiller aux intérêts de ses clients avant ses intérêts professionnels. A tout moment, il devra également faire preuve de probité, d’intégrité et d’équité vis-à vis de ses clients, ses collègues, les tribunaux et quiconque avec qui il est tenu d’établir un contact professionnel. S’il arrive que les intérêts de ses clients, d’un avocat du même cabinet ou d’un autre client, s’opposent aux siens, il va s’abstenir d’accepter un mandat, à moins que la loi ou les règles de déontologie l’y autorisent. Une règle assez importante dans l’exercice de son travail : la confidentialité et le secret professionnel. L’avocat s’engage à garder confidentiel et personnel les affaires de ses clients, anciens ou actuels.

Les principes généraux sur les intérêts des clients

Pour tous services juridiques à proximité de Mougins, Antibes ou Cannes, si vous êtes en quête de cabinet avocat Cannes, assurez-vous de retrouver les qualités de services mentionnées ci-après. L’avocat devra accorder la plus haute importance à ses clients, toutefois il devra s’assurer que ces intérêts sont compatibles avec les devoirs de l’avocat assignés par la cour et les règles d’éthique de justice.  Une fois le contrat signé, l’avocat est tenu d’honorer son engagement concernant le respect des délais. Il a également droit à des honoraires raisonnables et s’abstiendra des honoraires exorbitants. Concernant les biens du client et des tiers, il doit veiller avec diligence à ce que ces biens restent séparés de ses biens propres. Par dessus-tout, l’avocat est tenu d’accomplir son travail avec célérité et compétences. S’il présume ne pas être à la hauteur d’une tâche, il doit s’abstenir de l’assumer.