Faire des économies grâce à l’utilisation d’un serveur virtuel

Serveurs virtuels

L’obtention d’un serveur virtuel découle du partage en plusieurs parties d’un serveur physique.  Chaque section étant indépendante, l’utilisateur est libre de définir la puissance de chaque serveur suivant ses besoins spécifiques. D’autre part, l’intérêt principal de passer par ce type de système est la possibilité d’utiliser un système d’exploitation approprié à chaque projet. Tout miser sur l’emploi des serveurs virtuels permet de bénéficier de plusieurs avantages notamment sur le plan financier, rentabilité et productif. La virtualisation est ainsi une nouvelle solution fiable pour tous ceux qui souhaitent optimiser leur performance pour un hébergement web.

La réduction de la consommation énergétique par le biais d’un serveur virtuel

Plus les demandes sont accrues, plus les particuliers ou les personnes morales sont dans l’obligation de pousser à fond et de multiplier les machines utilisées. Désormais, grâce à la virtualisation, le fait de partager une machine physique en plusieurs serveurs virtuels permet de minimiser au maximum les ressources nécessaires. Ce simple procédé peut avoir un impact considérable sur la consommation en énergie et de réduire de ce fait le budget alloué à l’électricité.

Un fonctionnement plus efficace

Le fait de partitionner en plusieurs parties une machine physique permet d’obtenir plusieurs serveurs virtuels. De ce fait, la panne d’un serveur n’impacte en aucun cas le bon fonctionnement des autres partitions. D’autre part, en cas de panne de matériel, il est tout à fait possible de procéder à une migration de serveurs. Ce procédé qui se fait rapidement consiste tout simplement à transférer les différentes applications sur un autre poste de travail. Le taux de fonctionnement reste donc assez élevé, on parle même d’un taux de fonctionnement dans les 99,99%.

Une restauration plus rapide du système

Dans le domaine de l’informatique, une panne n’est jamais à écarter. En effet, malgré toutes les précautions prises, un matériel peut toujours ne pas être fonctionnel à un certain moment donné. Face à cette contrainte, la restauration du système est toujours nécessaire et dans le cas d’utilisation de serveurs virtuels, ce processus est totalement automatisé donc le temps de coupure est nettement moindre. Par ailleurs, ce système peut être testé à tout moment, et il procure de ce fait une meilleure sécurité et une réelle possibilité de récupérer les informations.

Une application, une ressource

Suivant l’utilisation des serveurs virtuels, il est tout à fait possible d’allouer uniquement une partition à une application précise. De ce fait, l’utilisation des ressources est plus optimale, car on sait exactement quel espace et quelle puissance faut-il attribuer au serveur donné. Même en mettant plusieurs applications sur une partie, la gestion des ressources reste toujours aussi simple, car il suffit de totaliser la puissance requise, raison pour laquelle les serveurs virtuels sont de plus en plus utilisés.