L’immigration : un sujet délicat aux Etats-Unis

Les États-Unis ont toujours été l’objet de toutes les convoitises. En effet, des peuples du monde entier souhaitent vivre le rêve américain. Cependant, le Pays de l’Oncle Sam semble être moins disposé à accueillir des migrants. De nombreuses polémiques ont vu le jour depuis l’adoption du décret migratoire initiée par l’Administration Trump.

S’expatrier aux États-Unis : les principaux points à comprendre

Depuis l’arrivée de Donald Trump à la Maison-Blanche, de nombreux immigrés s’inquiètent sur leur sort. En effet, l’actuel Président des États-Unis a pris des mesures strictes en matière d’immigration. Malgré l’adoption du décret migratoire le 27 juin 2018, il existe toujours plusieurs façons de s’expatrier aux États-Unis.

La méthode la plus prisée consiste à décrocher un emploi aux États-Unis. Le principal concerné doit présenter son contrat de travail ou une promesse d’embauche aux autorités compétentes. Après avoir réglé toutes les démarches nécessaires, le requérant aura un visa H-1B. Le détenteur de ce permis de séjour obtiendra une carte verte après quelques années. Cette personne peut aussi s’installer avec son conjoint et ses enfants. Ces derniers auront droit à un visa H-4.

Investir aux USA est également une voie royale pour devenir résident permanent. Tout le monde peut y créer sa propre entreprise en vue de demander le green card. Les conditions à remplir varient en fonction de la somme investie et du nombre de futurs salariés. Dans tous les cas, se procurer un visa EB-5 est vivement conseillé. Enfin, participer à la loterie nationale pour avoir sa carte verte reste une alternative intéressante bien que les résultats soient improbables.

Vous pouvez suivre le lien suivant http://www.immigration-usa-actu.com/, pour plus d’informations sur les actualités sur les USA.

Le sort des détenteurs d’un visa H-4 : la dernière polémique concernant l’immigration aux États-Unis

Le sort des détenteurs d’un visa H-4 a toujours suscité l’indignation collective. Auparavant, ces personnes ne pouvaient pas travailler et ils n’avaient pas droit à un numéro de sécurité sociale. L’Administration Obama a pris toutes les mesures nécessaires pour améliorer les conditions de vie de ces malheureux. Ainsi, les titulaires de cette autorisation de séjour avaient la possibilité d’obtenir un permis de travail. Cela leur a permis de contribuer aux dépenses de la famille et d’accéder à un train de vie décent.

Au cours de ces derniers mois, un projet de loi de l’Administration Trump réclame l’annulation de cette décision. Si cette proposition est acceptée, l’industrie informatique américaine serait gravement touchée. Actuellement, de nombreuses compagnies telles que Facebook font part de leur inquiétude. L’autorisation de travail H-4 a aidé plusieurs start-ups à embaucher une main-d’œuvre qualifiée. Cette décision mettra plus de 100 000 personnes au chômage, ce qui aura de lourdes conséquences sur certains secteurs clés. Retirer les permis de travail aux détenteurs d’un visa H-4 causera également un vrai désastre humanitaire. Afin de connaitre les suites de cette affaire, il est vivement conseillé de consulter les actualités sur les USA.