L’espace coworking : un cadre idéal pour lancer son entreprise

Le coworking est aujourd’hui une réalité sur le marché de l’immobilier. En France, les espaces dédiés au travail partagé sont de plus en plus nombreux. Le nombre croissant des startupers et de freelancers justifie ce phénomène. Mais les multiples avantages qu’offre ce type d’organismes sont aussi des facteurs déterminants.

Les différents atouts de l’espace coworking

Le monde de l’entreprise n’échappe pas à la révolution des espaces partagés. L’engouement des professionnels pour le coworking illustre parfaitement ce phénomène. Il s’agit d’un concept né à Silicon Valley il y a maintenant quelques années. C’est une réponse aux besoins des startupers californiens à la recherche de flexibilité et d’échanges de compétences dans leur environnement quotidien.

Aujourd’hui, le concept a gagné la France et le nombre d’organismes proposant un espace de travail partagé ne cesse de s’accroitre. Si ce service connait un tel succès, c’est notamment grâce à ses nombreux avantages.

Cette solution permet tout d’abord de s’affranchir des charges matérielles. Hormis le loyer mensuel qui est 30 à 40% moins cher que sur le reste du marché, le professionnel ne déboursera pas un seul centime de plus. En intégrant cette structure, chaque membre aura droit à un accès internet et aux services partagés. En outre, chacun peut utiliser les parties communes, comme la salle de réunion. Par ailleurs, cela permet également de travailler d’une manière collaborative. Ce qui favorise le partage d’expériences et de compétences.

En guise d’exemple, ceux qui habitent dans la région de l’Ouest peuvent trouver un espace de coworking à saint étienne de montluc, facilement en ligne.

Trouver un espace coworking en France

Que l’on veuille lancer son entreprise, entrer dans un écosystème stimulant ou juste profiter du confort d’un cadre professionnel, tout le monde peut intégrer un espace coworking. Seulement, certains entrepreneurs ou freelancers ont peur qu’on leur copie leurs idées. Et c’est tout à fait légitime, surtout si l’on s’avance dans un marché très concurrentiel. Ainsi, afin de permettre à leurs membres de travailler en toute tranquillité d’esprit, il existe désormais certains organismes qui refusent les startups aux métiers trop similaires.

La France compte maintenant plusieurs centaines de lieux de travail partagés répartis dans chacun de ses départements. Les complexes hôteliers sont d’ailleurs de plus en plus nombreux à se lancer dans ce marché. Les anciens halls d’entrée ou salle d’attente sont transformés en un espace professionnel ouvert à la clientèle hébergée ou extérieure. Mais pour bénéficier à la fois d’un hébergement et d’un accompagnement personnalisé, la meilleure solution consiste à intégrer une pépinière d’entreprise.