Les vérifications à faire avant de faire construire sa maison

Construire sa maison

Le futur propriétaire d’un bien immobilier doit vérifier certaines choses avant de confier les travaux de construction à l’entreprise. Il y a tout d’abord la check-list de présélection du constructeur. Ensuite, huit points méritent chacun une réflexion afin d’éviter les mauvaises surprises. Ces vérifications faciliteront le suivi du projet de construction du bien immobilier.

Check-list avant signature du contrat immobilier

L’objectif de ce document est d’aider dans le choix de l’entreprise. C’est valable dans le cas de la nouvelle construction d’une maison individuelle. Cette dernière peut être une résidence principale ou secondaire. Elle peut contenir un appartement à louer ou non. En tout cas, le projet requiert l’attention du maître d’ouvrage.

La check-list précède la signature du contrat avec le constructeur. Elle comporte entre autres des critères qui serviront à la présélection. Ces critères aideront à l’élimination du postulant ne présentant pas le dossier complet, garanties obligatoires comprises.

8 points à ne pas oublier

Voici 10 détails à ne pas négliger avant de construire son bien immobilier :

  • Les frais et taxes liés à la nouvelle construction

À moins de bâtir au sein d’un lotissement, il faut prévoir le financement du raccordement du terrain aux réseaux d’alimentation en eau et à l’égout. En ce qui concerne le bâtiment, il faut régler les Voiries et Réseaux Divers, en plus des assurances.

  • Les imprévus

Ils existent toujours. Il faut les prévoir. Les changements en cours de construction sont parfois incontournables. Réservez au moins 15 % à ces fins.

  • Quelles dépenses après la construction ?

Les prévisions budgétaires sont nécessaires de ce côté pour ne pas se trouver démuni à la fin du chantier. Elles concerneront les dépenses de fonctionnement, et comprennent les impôts, les transports, etc.

  • Les réserves d’extension

S’il s’agit d’une résidence principale, il faut penser à la future extension de la maison. En d’autres termes, prévoyez l’agrandissement de la famille et l’exploitation de l’habitation à l’avenir.

  • L’emplacement du système de chauffage

C’est une question technique qui mérite une sérieuse réflexion. Elle est reliée à l’isolation de la maison. De ce choix va dépendre la facture énergétique.

  • Les servitudes au sein d’un lotissement

À défaut d’y penser, on risque la déception. Les parties communes présentent en effet des avantages. Les inconvénients sont cependant bien là.

  • Au cas où le plan ne s’avère non satisfaisant

Au lieu de prévoir des espaces trop vastes, privilégiez un peu plus de pièces modulables. Pour cela, choisissez des portes à galandage pour la communication entre ces pièces. L’objectif est de préserver l’intimité des résidents.

  • Du temps pour entretenir la résidence

Il faut occuper la maison et entretenir le domaine pour préserver leur santé. On parle surtout de la résidence secondaire. Sinon, la construction serait vaine… ou presque.

Enfin, être à la fois maître d’ouvrage et maître d’œuvre n’est pas facile. Le déroulement du suivi du chantier est parsemé d’embûches. Il faut toujours prévoir le pire. Une éventuelle confrontation avec l’Administration pourrait survenir. Les querelles avec l’entrepreneur arrivent souvent. Sans connaissances techniques, demander une retouche pourrait être ardu. Pourtant, cela revient de droit au propriétaire, vu qu’il est le payeur.