Les stages longue durée, la clef de la réussite ?

Les stages longue durée, la clef de la réussite ?

De nombreux établissements scolaires proposent d’effectuer des stages pendant le cursus scolaire. Cela a l’avantage de passer de la théorie à la pratique et donc d’acquérir de l’expérience professionnelle. C’est en effet souvent cette dimension qui manque aux jeunes diplômés qui partent se confronter au monde du travail. Pourtant, c’est aussi très souvent cette particularité qui est recherchée par les employeurs et qui fera donc la différence entre deux profils assez similaires.  Si une personne a déjà mis un pied dans le monde du travail pendant ses études, c’est à considérer pour les recruteurs ! L’entreprise devra bien évidemment former l’employé aux outils de l’entreprise mais ce dernier aura déjà acquis les codes de l’entreprise et de la hiérarchie par exemple. Cela représente donc un gain de temps considérable et donc parallèlement, un gain d’argent. La personne sera plus facilement autonome et plus rapidement efficace dans son travail quotidien.

 

Comment obtenir un stage de longue durée ?

 

Le stage de longue durée est bien souvent plus difficile à trouver qu’un stage court de moins de deux mois car pour obtenir une convention de stage, le recruteur devra payer son stagiaire. En effet, la limite de deux mois est la limite légale. Au dessus de cette période, l’employeur est obligé de rémunérer ses stagiaires à hauteur de 580€/mois quand ils effectuent un stage de 35h/semaine. Naturellement, les entreprises vont davantage réfléchir avant de prendre des stagiaires longue durée.

 

De plus, c’est un élément auquel on ne pense pas suffisamment mais les entreprises ont tendance à prendre des stagiaires pour des petites missions. En les prenant pendant 6 mois, il faut avoir suffisamment de travail à leur fournir ! De plus, les missions doivent correspondre au domaine étudié par le stagiaire, elles doivent lui apporter quelque chose. C’est donc beaucoup de facteurs à prendre en compte.

 

Un facteur de différenciation entre les candidats

 

Les recruteurs reçoivent énormément de candidatures quand ils mettent une annonce en ligne. Très souvent, les CV des jeunes diplômés sont assez vides et c’est tout à fait normal à l’aube d’une vie professionnelle. A la lecture d’un CV, les recruteurs sont habitués à trouver différents diplômes et aujourd’hui, de plus en plus de longues études. Toutefois, ils peuvent être agréablement surpris lorsqu’ils découvrent des expériences professionnelles. Un stage de six mois est comparable à un CDD de plusieurs mois car bien souvent, au bout d’un certain temps, les stagiaires compétents travaillent en totale autonomie et sont donc capables de fournir un travail d’une qualité comparable à celui d’un employé lambda.