Les sites d’intérêts immanquables de Séoul lors d’un séjour en Corée

Corée

Surnommée «le pays du matin calme», la Corée est une région d’Asie orientale. Elle se situe entre la Russie, le Japon et la Chine. Il existe deux États coréens, à savoir la Corée du Nord et la Corée du Sud. Cette dernière, occupant 45 % du territoire de la péninsule, est deux fois plus peuplée et plus ouverte. Sa capitale Séoul est une mégapole qui dispose de multiples visages. En fait, elle offre un étonnant chaos de contemporanéité et de tradition.

Excursion dans les environs des palais de Séoul

La Corée du Sud attire de nombreux globe-trotters de toutes nationalités. En effet, elle possède des atouts touristiques qui ne demandent qu’à se laisser découvrir. Les palais de Séoul figurent parmi les sites d’intérêts qu’il ne faut surtout pas manquer en Corée du Sud. Ils font partie des incontournables. Généralement, il en existe cinq dont les trois premiers sont considérés comme les plus intéressants et fréquentés. Ce sont respectivement Changdeokgung, Gyeongbokgung, Deoksugung, Changgyeonggung et Gyeonghuigung. Le troisième palais de la liste est également appelé le «palais de la longévité vertueuse». Il est ouvert même la nuit (jusqu’à 21 heures). De ce fait, les touristes peuvent visiter un de ces monuments pendant la journée et celui-ci à la soirée. Enfin, ils auront aussi l’occasion d’assister à une relève de garde devant le palais de Geyongbokgung et celui de Deoksugung.

Escapade dans quelques quartiers de la capitale coréenne

Situé dans la zone la plus touristique de Séoul, Insadong dispose de ruelles très agréables où les bourlingueurs peuvent flâner. De nombreux magasins et restaurants s’y trouvent. Cette région est également un endroit propice pour passer quelques instants à se balader et faire le plein de souvenirs. Par ailleurs, le quartier de Gangnam est aussi un lieu à ne pas rater pour ceux qui séjournent à Séoul. Les visiteurs sont invités à y faire un tour pour connaitre la signification de la célèbre chanson de Psy. D’autre part, pour les amateurs de la photographie, Bukchon est un coin où ils rencontrent plusieurs ruelles hanok. Ces dernières sont des maisons traditionnelles, un régal pour les clichés. Or, pour ceux qui aiment le K-pop, le quartier de Hongdae répond bien à leurs attentes. D’ailleurs, c’est le principal site universitaire de la ville. Il offre des bars pour les adeptes de concerts et les noctambules.

Expérience inédite dans les temples bouddhistes de Séoul

Lorsque les routards demeurent à la capitale, ils sont toujours recommandés de visiter quelques temples bouddhistes. De plus, le «templestay» est une véritable expérience à faire au cours de leur séjour en Corée du Sud. Il s’agit de camper dans le sanctuaire pour une nuitée ou plus. Pendant ce temps, les bourlingueurs ont l’opportunité de vivre avec les moines, et ce, suivant rythme du temple. Par contre, il est aussi possible d’expérimenter le templestay en dehors de Séoul. D’ailleurs, aller dans un spéos plus reculé ne fait qu’améliorer l’aventure. Par ailleurs, un voyage dans le pays du matin calme ne se limite pas à la découverte de la capitale. Quelquefois, la DMZ ou zone démilitarisée coréenne est également quasi-incontournable lors de la première visite de l’État. Elle se découvre surtout quand les touristes passent par Séoul.