Les choses à voir dans le Nord du Vietnam

Le Vietnam est l’un des pays les plus pittoresques que vous n’aurez jamais explorés. Peu importe où vous allez, vous trouverez quelque chose de beau, d’étrange ou tout simplement différent de tout ce que vous avez déjà vu auparavant. Plus de mille kilomètres de côtes à l’est et de montagnes escarpées à l’ouest offrent d’innombrables possibilités aux photographes et aux amoureux de la nature, tandis que de brillantes rizières verdoyantes s’étendent dans les plaines côtières, le delta du fleuve Rouge et le delta du Mékong. Alors, si vous vous demandez quelles sont les choses à voir dans le Nord du Vietnam, voici quelques suggestions d’idées que vous pourrez essayer.

La Baie d’Halong

La baie d’Halong, site du patrimoine mondial de l’UNESCO, vous garantisse un séjour inoubliable. Des centaines d’îlots minuscules, dont beaucoup ne sont habités que par des singes, abritent des dizaines de grottes et d’innombrables plages désertes.

De magnifiques tours de calcaire s’élèvent au-dessus des eaux de la baie telles des sentinelles protégeant les lieux. La baie d’Halong s’étend le long du golfe du Tonkin, à seulement trois heures et demie de route au nord de hanoi vietnam. Pour une expérience inoubliable, il est recommandé de prendre une croisière d’une ou deux nuits, sans oublier bien sûr les piles supplémentaires pour votre appareil photo !

La Baie de Bai Tu Long

La baie de Bai Tu Long est la contrepartie au nord de la baie d’Halong. C’est tout aussi spectaculaire, peut-être même un peu plus que sa sœur plus célèbre du sud. Sans la désignation UNESCO, il n’est pas aussi fréquenté que la baie d’Halong. Les centaines d’îles inhabitées et les tours de calcaire sont tout aussi magiques et il y a beaucoup moins de monde et de bateaux de croisière pour brouiller les paysages.

La ville de Sapa

L’ancienne station de montagne française de Sapa ravit les visiteurs depuis plus d’un siècle. La ville est entourée par les «Alpes vietnamiennes» escarpées, dont le mont Fansipan, la plus haute montagne du pays. Les pentes des montagnes autour de Sapa sont réputées pour leurs rizières en terrasses, fréquentées par des minorités ethniques vêtues de couleurs vives qui semblent sortir tout droit d’un magazine National Geographic.

Les guides proposent des randonnées dans certains villages de minorités isolés, mais vous verrez également beaucoup de Hmongs et de Dao sur les marchés de la ville. Une télécabine récemment ouverte relie Sapa au mont Fansipan et s’arrête à quelques centaines de mètres du sommet. Et pour les plus téméraire, faire un trek sapa avec ce guide francophone est particulièrement recommandé afin d’escalader les montagnes et découvrir une autre sensation.

Le plateau de Dong Van

Le plateau de Dong Van commence juste au nord de la ville d’Ha Giang, à environ six heures de route de Hanoi. C’est une partie spectaculaire de la région montagneuse isolée du nord-est du Vietnam. Des rizières en terrasses spectaculaires montent au sommet des montagnes environnantes et s’étendent au-delà de l’horizon. Une exploration plus poussée révèle d’autres joyaux: le canyon le plus profond de l’Asie du Sud-Est, 22 tribus appartenant à des minorités ethniques, des lacs immaculés, des forêts de pins, des forêts de pierres, des grottes hérissées de formations non perturbées et d’incroyables chutes d’eau qui attendent l’intrépide explorateur. Voilà quelques idées d’excursions que vous pourrez faire lors de votre séjour dans le Nord du Vietnam, que ce soit en solo ou en amoureux !