Le doute : une passerelle pour réussir ce que l’on entreprend

Le fait de douter de soi lors d’une épreuve est souvent très incommodant. Pourtant, il est tout à fait possible de transformer ce malaise en force. Le doute peut effectivement devenir une arme avec laquelle vous surmonterez tous les obstacles qui se dresseront sur votre chemin.

Le doute mène à la confiance en soi

Lorsque vous entreprenez un projet où vous voulez absolument réussir, il est tout à fait normal de ressentir un sentiment de doute surtout si vous vous attaquez à un sujet que vous ne maîtrisez pas. Pourtant, n’oubliez pas que vous devez à tout prix garder à l’esprit que vous pouvez gagner. Ceci est primordial ! Si vous n’êtes pas convaincu que vous obtiendrez la victoire, il y aura 80% de chance que vous échouiez. Pourtant, si vous vous voyez déjà réussir, vous aurez 90% de chance d’y parvenir. Ce n’est donc qu’une question de confiance en soi.

Le fait de douter est une bonne chose. Dans la majeure partie des cas, il vous permet de prendre conscience de vos capacités et de vos possibilités. Mieux vaut être au courant de ces paramètres avant que pendant ou après. Cela vous permettra de mieux anticiper les éventuelles difficultés que vous rencontrerez ou que vous subissez déjà. Aussi, vous aurez la capacité d’y remédier bien avant que vous ne soyez dans le vif du sujet. Si vous tardez trop, cela pourrait avoir un impact majeur sur le résultat. Par exemple, pendant les guerres, les fins stratèges doutaient toujours de vaincre leurs adversaires sous différent point d’attaque. Ils élaboraient donc des stratagèmes qui réduisaient toutes ces contraintes à l’inefficacité comme la supériorité numérique de l’ennemie, son arsenal … De ce fait, ces seigneurs de guerre ont pu développer et forger une confiance absolue en eux même et réussissaient toujours à vaincre leurs ennemies même si certaines situations semblaient être perdues d’avance.

Le doute peut-il être une source d’énergie pour réussir ?

Le doute est un vice qui se passe souvent dans la tête. Par analogie, c’est une peur rationnelle ou irrationnelle de ne pas arriver à effectuer quelque chose. Ces craintes sont souvent justifiées même si d’autres relèvent de la fantaisie. Pourtant, si vous n’en prenez pas conscience, il se peut que ces dernières deviennent une réalité et à ce moment-là, il sera trop tard pour vous.

Il est donc possible pour vous de transformer vos doutes en source d’énergie pour vous donner les alertes nécessaires à tel ou tel danger. Cela vous permettra d’avoir plus d’assurances dans ce que vous entreprenez et vous donnera confiance en vous. Tony Robbins, un coach personnel, insiste beaucoup sur l’importance de cette confiance en soi.