La pratique du ski de randonnée

La pratique du ski de randonnée

L’hiver continue et comme chaque année des centaines de milliers de personnes choisissent de passer un séjour à la montagne à la recherche du grand air, des paysages blancs magnifiques et des sensations de glisse. Pour la saison 2013/2014 les pratiquants de ski alpin sont près de 454 743 selon les chiffres de l’EPSA. Le ski attire de plus en plus de personnes, et malgré la crise financière les montagnes ne désemplissent pas. Mais le ski alpin n’est pas la seule pratique à la mode aujourd’hui, car la pratique du ski de randonnée séduit chaque année de nouveaux adeptes.

Petit historique du ski

Comme la plupart des sports, le ski est dérivé d’une activité pratiquée par nos ancêtres: à l’époque, les chasseurs utilisaient des patins en bois pour se déplacer sur la neige, et des illustrations de ces chasseurs sur « skis » ont même été retrouvées dans certaines grottes. Ce n’est cependant qu’en 1774 qu’on a pu retrouver des traces de compétitions de cette discipline en Norvège.
En 1888, c’est un explorateur qui va révéler le ski aux yeux du monde: Nansen réussit la traversée du Groenland de l’Est à l’Ouest alors que plusieurs expéditions anglaises et françaises avaient échoué jusque-là. Nansen a effectivement réussi cette traversée grâce à des patins à neige, et c’est à partir de ce moment que le ski va connaître son essor progressif.

Dans un premier temps c’est le ski nordique qui va connaître un succès (ski de fond et saut) puis le ski alpin pour la descente apparait (descente et slaloms). Bien entendu, le matériel est alors très simple : deux planches de bois plutôt lourdes avec des lanières pour les pieds.

Le ski de randonnée

On l’appelle aussi le ski de montagne, le ski de randonnée c’est la pratique du ski sur des terrains enneigés, proche de la nature sans utiliser ni les domaines skiables damés ni les remontées mécaniques des stations. Les pentes sont parfois très fortes et l’ascension très physique.

Pour l’ascension en ski de randonnée, l’équipement de la semelle des skis peut se composer de peluches anti-recul qu’on appelle aussi peaux de phoque, ou d’écailles directement intégrées à la semelle. Vous pouvez en savoir plus en consultant le catalogue d’un magasin ski randonnée.

En général, le ski de randonnée n’est pas pratiqué pour de la compétition mais plutôt comme un loisir et un moyen de se challenger physiquement et mentalement. Une bonne expérience pour les amateurs de défis dans la nature.