Chutes de positionnement : comment remonter la pente ?

Vous est-il déjà arrivé qu’un bon matin,  vos mots-clés ont disparus de Google et votre site n’apparait plus sur un grand nombre de vos mots-clés ? Attention, votre site est peut-être pénalisé par Google. En effet, le rôle de Google est avant tout de nettoyer le web afin de proposer aux utilisateurs des résultats de recherches qui répondent le plus à l’attente des internautes. La règle est donc simple, votre site doit répondre à une certaine consigne de qualité pour garder sa place dans les SERPs. Dans le cas contraire, vous écopez d’une pénalité et cela, sans votre consentement. Sachez quand même que vous pourrez vous extirpez d’une pénalité Google en suivant les bonnes démarches.

Il était une fois les pénalités

Les pénalités sont des solutions appliquées notamment par Google pour épurer ses résultats de recherches. Il existe alors les pénalités Algorithmiques et les pénalités manuelles. L’objectif de ces deux types de pénalités étant de supprimer du SERP les contenus de faible qualité pour ne privilégier que les meilleurs résultats. Leurs différences : une pénalité algorithmique peut frapper l’ensemble ou juste une partie de votre site sans que Google ne vous avertisse. Une pénalité manuelle est appliquée par un agent de chez Google sur la totalité de votre site, ce dernier peut alors vous informer de cette décision.

Vous pensez être victime d’une pénalité, voici les indices qui ne mentent pas.

  • Le site n’apparaît pas quand vous tapez votre nom de marque.
  • Vous n’obtenez aucun résultat avec la requête : site:votresite.com
  • Le Pagerank est descendu à zéro
  • Toutes vos pages en premières pages de Google ont perdus de la place
  • Et enfin, passez votre url sur cet outil pour si vous êtes on non en Sandbox de Google.

Qu’est ce qui s’est passé ?

Google améliore sans cesse ses Algorithmes pour supprimer les pages spammées de ses résultats de recherches. D’où, au passage de GoogleBot sur votre site, celui-ci a recueilli des informations pas très nettes sur celui-ci, des indicateurs qui montrent que vous avez transgressés certains critères de qualité de Google. Voici quelques pistes qui pourraient vous mettre sur la voie :

  • Des backlinks de mauvaises qualités issus des achats de liens, des échanges de liens excessifs, des liens en provenance de site hors delà du thématique de votre site, des liens en footer qui pourrait s’apparenter comme une manipulation du Pagerank etc.
  • Du contenu suroptimisé avec bourrage de mots-clés. Attention, ne vous laissez pas tenter par le Old-school SEO, aujourd’hui, vous devez produire du contenu avec une véritable valeur ajoutée.
  • Vous avez du contenu dupliqué sur votre site.
  • Votre site présente trop de liens cassés, voici un article qui décortique le sujet.
  • Votre site/blog reçoit tout un lot de commentaire considéré comme du Spam. On encore, vous aviez commenté des blogs dans un objectif de gonfler votre linkbuilding.
  • Vous avez des backlinks en provenance de site suspect : site de hacking, de pornographie, de jeux en ligne etc.
  • Vous vous êtes une fois laissétenter par des systèmes de gains de backlinks automatiques faisant ainsi exploser votre nombre de liens entrants.

Comment allez-vous remédier à tout cela ?

Commencez d’abord par ne pas paniquer. Puis, dressez une liste des techniques nocives qui ont pu engendrer cette pénalité. Détectez ainsi la raison pour laquelle vous aviez été frappé par Google. Dans la majorité des cas, une pénalité tombe après avoir travaillé aveuglement sur la construction de vos backlinks. D’où, vous devez examiner votre profil de lien et répertorier les liens qui sont susceptibles d’occasionnés la pénalité. Une fois la base des liens établie, rendez-vous dans votre Google Search Console pour effectuer un désaveu de lien.

Il vous suffit par la suite de faire une demande de réexamen de votre site via encore votre outil Google Search Console.

Ce qui est sûr c’est que cela vous prendra du temps car sortir d’une pénalité Google est un travail fastidieux. Mais n’abandonnez pas surtout si vous sentez que le chantier n’est pas énorme, demandez l’aide des experts en sortie de pénalité pour savoir l’étendue du travail.