Comment bien gérer les déchets sur un chantier de travail ?

chantier de travail

Quand on travaille sur un chantier ou quand on effectue un travail de rénovation, on ne peut s’empêcher de produire des déchets. Et comme ils commencent à s’empiler et deviennent encombrants, la situation peut vite devenir déconcertante. Il est donc indispensable de bien gérer ses déchets quand on travaille sur un chantier pour éviter qu’ils prennent de l’espace. Mais surtout pour éviter que certains matériaux enfouis ou incinérés contenant des polluants toxiques ne viennent contaminer l’eau, l’air ou l’espace environnant. Dans cet article, nous vous aidons à trouver des solutions pour la gestion de la quantité de déchets que vous générez durant les chantiers de construction ou de démolition, même pour les petits travaux.

Les grandes étapes à suivre pour gérer de manière efficace ses déchets sur le chantier

Afin de mieux gérer ses déchets lors d’un chantier, petit ou grand, il est important d’adopter une bonne organisation. Pour ce faire, on peut diviser la gestion des déchets de chantier en trois étapes distinctes : tout d’abord la planification, le tri et enfin le bilan. De ces trois étapes, on peut même optimiser la récupération de matériaux pour les valoriser par la suite.

La planification

Une bonne organisation commence toujours avec une planification de projet. Pour ce qui est des ordures de chantiers, il est d’abord recommandé d’établir un inventaire des matériaux que l’on va envoyer au recyclage. Aussi, il faudrait noter la liste des matériaux que vous pourrez réutiliser et des matériaux considérés comme inutiles à envoyer au dépotoir. L’estimation des matériaux utilisables ou non utilisable dépend en effet du type de travaux que vous entreprenez.

Généralement, le béton, le gypse et le bois sont les déchets matériaux qui sont obtenus d’une démolition. Pour ce qui est des résidus en des travaux de finition, ils seront principalement constitués de cartons et de plastique. Et à partir de cette étape de tri, il vous sera plus facile de faire une prévention de l’espace nécessaire pour l’entreposage des matériaux. D’ailleurs, si vous avez des problèmes en terme d’espace, vous pouvez effectuer une location de bennes à Paris pour placer vos futurs résidus. En plus, la planification vous permet d’évaluer le nombre de conteneurs dont vous allez avoir besoin. Surtout si vous devez effectuer beaucoup de déplacements dans vos travaux.

Il est également recommandé de de connaitre à l’avance les centres de tri ou les récupérateurs qui pourraient réutiliser les déchets de votre chantier. Cela va vous permettre de choisir la solution la mieux appropriée à votre situation. En effet, cela va permettre de déterminer le nombre de bennes à louer ou encore que vous devriez opter pour un service pour le tri des matières valorisable ou que vous deviez le faire vous-même. Aussi, la planification permet d’évaluer les coûts de votre gestion des déchets de chantier. Vous pouvez d’ailleurs consulter les offres des recycleurs sur le net pour le tri de vos déchets.

Le tri

Le tri est l’étape qui suit le chantier une fois commencé. Cependant, vous devez être sûr que l’espace dédié aux déchets triés soit suffisant et qu’ils sont facilement identifiables. D’ailleurs, vous pouvez opter pour une location de bennes à Paris avec des différents types de conteneurs pour faciliter l’identification des déchets. De cette manière, même si vous travaillez en équipe, ces derniers pourront identifier facilement ou mettre leur déchet de chantier. Même si tout le monde peut avoir différentes opinions concernant le tri, adopter une telle organisation permet d’entamer son chantier avec beaucoup plus de soins et pourrait même convaincre d’autres d’adopter cette pratique dans leur vie quotidienne. La communication est donc très importante quand on entame ce genre de travail. Toutefois, il reste recommander de mettre des affiches indiquant la destination de chaque type de déchets pour éviter les accidents.

En outre, une meilleure gestion de chantier c’est de faire signer un contrat de gestion des déchets aux collaborateurs du chantier. De cette manière, tout le monde fera attention à leurs déchets et les mettra dans le bon bac.

La mise en place du bilan

Un bilan est toujours important pour voir le résultat des efforts effectués. Vous pouvez faire le bilan de ce que vous avez trié ou recyclé durant votre chantier. Cela peut s’avérer nécessaire aussi en termes d’écologie dans la mesure où vous êtes conscient des déchets que vous avez produits. De la sorte, vous serez conscient de l’impact écologique des déchets pour vos prochains chantiers.

Les principaux risques des chantiers

Il n’est vraiment pas prudent de sous-estimer la production de déchets durant un chantier. En effet, certains déchets peuvent être très toxiques et ne doivent pas trainer longtemps sur un endroit de travail. Ils peuvent être dangereux pour l’homme mais aussi très destructif pour l’environnement.

Aussi, il est important de stocker les déchets dangereux tout en respectant l’environnement et la législation. Il ne faut d’ailleurs pas mélanger les déchets dangereux avec les autres déchets. Il faut les mettre à part dans des emballages de sortes à éviter tout danger ou contamination. Il faut par exemple les emballer pour éviter la déperdition de contenu lors du stockage ou de transport. Il ne faut pas aussi oublier d’indiquer la nature, la composition et la quantité de ces déchets. Il est d’ailleurs fortement recommandé de faire appel à des collecteurs agréés pour bénéficier de conteneurs conformes à ce genre de déchets. De plus, quand on détient des déchets dangereux, la législation exige la destruction de ces déchets dans les règles. Ce que vous pouvez faire vous-même, cependant, il reste important de confier cette tâche à un collecteur agrée.

On peut citer aussi les plastiques rigides ainsi que les emballages. Il est impératif de les recycler. C’est d’ailleurs un acte écoresponsable. Ces déchets vont servir à la production de nouveaux plastiques ou de nouvelles valorisations énergétiques. Il en est de même pour les pièces comme les anciennes portes, les fenêtre ou encore les éléments de plomberies. Ils peuvent d’ailleurs être réutilisable dans la plupart des cas.