Astuces pour arrêter la cigarette pour de bon

Beaucoup de fumeurs veulent arrêter une bonne fois pour toute mais c’est souvent plus facile à dire qu’à faire. Si c’est aussi votre cas, les conseils que vous trouverez dans ce billet vous seront sûrement d’une grande aide. Les méthodes sont de plus en plus nombreuses, il y en qui fonctionnent vraiment, d’autres un peu moins. L’idéal est de pouvoir arrêter de fumer sans souffrance ni manque et les meilleures astuces pour atteindre votre objectif sont ici.

Être bien organisé

Prendre la décision d’arrêter le tabagisme est une chose, mettre cette décision à exécution en est une autre. Ce n’est pas pour vous démotiver, bien au contraire, c’est pour vous prévenir qu’il faudra vous armer de motivation, de volonté et de détermination. La clé est l’organisation, il ne suffit pas de dire que vous allez arrêter et espérer que tout se passera sans difficulté. Il faut vous préparer mentalement et pour cela, commencer par faire la liste des inconvénients du tabac et les avantages de l’arrêt. Accrochez-la sur le mur de votre chambre pour que vous puissiez vous en rappeler aussi souvent que possible. Ensuite, fixez une date précise pour tout arrêter. Ainsi, votre corps et votre cerveau seront mieux préparés au sevrage. Choisissez un jour qui ne risquera pas de vous causer du stress. Le samedi peut être un excellent choix, vous aurez plus de temps pour vous-même. Bien évidemment, toutes les cigarettes, les briquets et les cendriers doivent être débarrassés au préalable.

Éviter de s’ennuyer

Le jour J, vous devez être ferme avec vous-même. Et pour que le processus ne soit pas trop infligeant, préparer à l’avance des activités qui vous plaisent pour vous occuper au maximum durant les premiers jours puisque ce seront les plus durs. Le sport reste une très belle option. Si vous avez une discipline préférée, pratiquez-la. Si vous n’avez aucun sport de prédilection, la natation est excellente, tout comme le vélo. Mais vous vous doutez bien que vous n’allez pas vous occuper avec le sport à longueur de journée. Dressez donc une liste de toutes les choses que vous aimez faire, jardinage, shopping, peinture, etc. Vous pouvez même vous offrir une séance de spa ou de massage dans un bel institut pour bien décompresser. Vous le valez bien ! Si vous voulez, demandez à un proche de vous accompagner durant les deux premiers jours car cela peut vous aider. Dans tous les cas, évitez juste d’aller dans des endroits trop fréquentés par des fumeurs comme les boites de nuit. Toute tentation est à éviter durant cette période encore très délicate.

Utiliser des substituts nicotiniques

Le plus dur quand un fumeur arrête le tabac est de supporter les symptômes de manque. Le combat reste le même pour tous les fumeurs, peu importe la durée pendant laquelle ils ont fumé. Le manque peut se manifester par une envie irrésistible de se remettre à fumer, des troubles de concentration, une insomnie, des fringales intenables, une prise de poids assez brutale, une irritabilité et/ou une nervosité. Dans des cas plus graves, le sujet peut même tomber dans la dépression. Et les substituts nicotiniques ont justement été conçus pour prévenir ces symptômes, ou du moins pour les atténuer de manière considérable.

De nombreux études ont montré que les ces produits de sevrage de tabagisme tiennent un rôle moteur dans la réussite d’un arrêt. Comparée au traitement factice ou placebo, la substitution de la nicotine multiplie les chances d’arrêter de fumer par deux. Son plus grand atout est son efficacité à calmer les symptômes de sevrage. Le principe est simple, le substitut en question libère de la nicotine d’un dosage bien étudié. Cela rend l’arrêt moins radical et moins agressif. Le manque se fait sentir nettement moins car la nicotine arrive progressivement dans le sang.

Il existe différentes formes de substituts de nicotine. La vapoteuse est la plus utilisée car en plus de la nicotine, elle permet de reproduire les gestes du fumeur. Cela peut aider à mieux tenir. Pour la nicotine, préférez un produit bio de première qualité comme l’e-liquide CBD France. L’entreprise propose des e-liquides 100 % naturels de différentes saveurs qui sont destinés à être vapotés à l’aide de votre cigarette électronique.

Un substitut nicotinique peut également être un patch, une gomme, un comprimé à sucer ou à dissoudre. Dans tous les cas,  tous les substituts vous évitent d’inhaler du goudron et des substances toxiques telles que le monoxyde de carbone et les gaz irritants que les vraies cigarettes contiennent. Pour connaître la posologie, vous pouvez demander l’avis d’un médecin.

Voilà ! En suivant ces conseils, vous devriez être capable d’arrêter de fumer en douceur. Dites-vous que vous pouvez y arriver et que vous le faites pour votre propre bien. Informez votre entourage de votre décision pour recevoir du soutien. Soyez très fier ou fière d’avoir un tel objectif et faites tout votre possible pour l’atteindre. Lorsque le sevrage est terminé, évitez à tout prix de fumer de nouveau ne serait-ce qu’un peu. Les risques de récidive ne sont jamais loin.