Quelles armes peut-on utiliser dans le cadre de compétition de tir sportif ?

Devenu une discipline sportive officielle et bien réglementée, le tir sportif dénombre de nombreux pratiquants dans le monde et certains d’entre eux s’affrontent lors de grandes compétitions à l’instar des Jeux olympiques. Mais vu le caractère dangereux et risqué qu’une arme peut revêtir, une réglementation spéciale s’applique à son utilisation, même dans un cadre sportif. Ainsi, les pratiquants sont autorisés à utiliser une catégorie restreinte d’armes, mais avec plusieurs variétés très intéressantes.

Quelles sont les catégories d’armes utilisables pour ces compétitions ?

De façon générale, les armes sont réparties en 4 différentes catégories allant du niveau A à D, ceci selon leur dangerosité (le niveau A étant le plus élevé). En ce qui concerne la discipline du tir sportif, les armes des catégories B et C sont les plus adéquates. Toutefois, si celles de la catégorie C sont soumises à une simple déclaration et servent entre autres à la chasse, celles de la catégorie B sont soumises à une autorisation préalable et elles constituent les armes par excellence de la compétition sportive.

En effet, cette deuxième catégorie d’arme est propice pour la compétition, car on y retrouve aussi bien des arbalètes, des armes à feu de poing et des armes à feu à épaule embarquant différents systèmes d’alimentation. Elle a donc le mérite d’offrir plusieurs options aux amoureux de la gâchette et du tir sportif tout en garantissant une sécurité raisonnable. Il est donc important pour chaque tireur de bien sélectionner l’arme idéale pour lui. Cela peut se faire sur le site Maxiprotec.fr qui propose de très bons modèles alliant à la fois élégance et performance.

Quelle arme pour quelle discipline ?

Aujourd’hui, il existe plusieurs disciplines pour cette pratique sportive. Celui choisi par un compétiteur conditionnera inévitablement l’arme qu’il utilisera. Mais certaines disciplines portent déjà par défaut le nom de l’arme qui est recommandée pour leur pratique. Il s’agit du :

  • tir à la carabine (fusil léger, souvent court et à canon rayé)
  • tir au pistolet (arme à feu de poing de calibre 9×19 minimum)
  • Arbalète Match et Field (arme de trait permettant de tirer des carreaux sur une cible).

Pour les autres disciplines de tir sportif, les armes varient et s’adaptent en fonction des particularités qui sont les leurs. Ainsi, les compétiteurs utilisent :

  • une carabine à lunette pour la catégorie « cible mobile » ;
  • un fusil de chasse de calibre 12 ou inférieur pour la catégorie « plateaux »
  • des armes d’épaules de gros calibre, à lunettes télescopiques pour le « Tir de précision sur appui »
  • des pistolets d’au moins 9 mm munis ou non de visée optique pour le « Tir sportif de vitesse »
  • des armes de poing et d’épaules de tout calibre pour la discipline « silhouettes métalliques »
  • et des armes militaires règlementaires pour le « tir à l’arme règlementaire ».

Il existe également certaines armes utilisées dans le cadre du tir sportif, mais qui sont un peu particulières. Il s’agit notamment des armes pour jeunes et enfants (petite taille, recul moins puissant et plus facilement maniable). Elles sont disponibles en écoles de tir et permettent aux enfants de commencer les compétitions dès l’âge de neuf ans déjà et même de s’initier à l’airsoft. À celles-là s’ajoutent les armes spéciales (mousquet à mèche, pistolet de duel du XIX siècle, vieux fusil de chasse à percussion …) de la discipline « armes anciennes ».

Les armes de compétition sont-elles accessibles à tout le monde ?

Les compétitions et la pratique du tir dans un cadre sportif sont réglementées et cordonnées par une fédération (la Fédération Française de Tir, pour ce qui est de la France). Ainsi, certaines personnes peuvent se voir interdire la pratique du tir sportif si leur profil comporte des risques pour la société ou pour elles-mêmes.

Enfin, certaines armes sont complètement interdites pour les particuliers. Il s’agit surtout de celles relevant de la catégorie A. Les armes les plus ouvertes aux particuliers par contre sont celles de la catégorie C. Vous pouvez d’ailleurs découvrir toutes les particularités de ces fusils en cliquant sur ce lien.